Les regardeurs de l’exposition « Louis Soutter, Victor Hugo – Dessins parallèles »



Les regardeurs de l’exposition Louis Soutter, Victor Hugo – Dessins parallèles


> Sur News art today tv, Itv Julie Borgeaud, curatrice de l’exposition « Louis Soutter, Victor Hugo – Dessins parallèles« , cliquer sur :

http://newsarttoday.tv/expo/louis-soutter-victor-hugo-maison-victor-hugo

> Sur France Fine art, Itv Julie Borgeaud, curatrice de l’exposition « Louis Soutter, Victor Hugo – Dessins parallèles« , cliquer sur :

http://francefineart.com index.php/agenda/14-agenda/agenda-news/1746

> Sur LCI TF1, Itv du directeur de la Maison Victor Hugo, Paris à propos de l’exposition « Louis Soutter, Victor Hugo – Dessins parallèles« , commissionnée par Julie Borgeaud, cliquer sur :

LOUIS SOUTTER SUR LCI TF1

> Regard de Corinne Rondeau sur l’exposition, cliquer sur:

http://offshore-revue.fr/site/louis-soutter-victor-hugo-dessins-paralleles-corinne-rondeau

> Beaux Arts Magazine, regard de Emmanuelle Lequeux sur l’exposition:

BEAUX ARTS MAGAZINE SUR EXPO SOUTTER HUGO CURATRICE JULIE BORGEAUD

> Connaissance des arts, regard d’Hervé Grandsart  sur l’exposition: FullSizeRender

FullSizeRender-2

> Le Temps, Suisse regard sur l’exposition, cliquer sur:

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/31a483a2-f811-11e4-a492-3cf978da05db/Victor_Hugo__Louis_Soutter_états_de_lâme

> L’Anticapitaliste, regard d’Ego Clerico sur l’exposition:
L'ANTICAPITALISTE SUR EXPO SOUTTER HUGO CURATRICE JULIE BORGEAUD.jpg> Dossier de presse en ligne de l’exposition:

http://maisonsvictorhugo.paris.fr/sites/victorhugo/files/cp_dp_visuels/communiques_de_presse/cp_lsvh.pdf

> Regard sur l’exposition / Philippe Loffredo, auteur & comédien :

« Quelle belle idée de mettre ces dessins en vis-à-vis ! Victor Hugo, dessinateur exceptionnel, en plus de tout le reste. Ses lavis à l’encre brune, faits d’ombres et de ciels tourmentés, distillent une atmosphère inquiétante, fantomatique. Une muraille en ruine au sommet d’un pic rocheux, et l’on pense aussitôt au château des Carpathes ; une rivière de Rhénanie et l’on pense au Styx. Et Louis Soutter, aux dessins plus clairs mais pareillement étranges, où l’on retrouve des murailles, des rivières, des ombres aussi, mais striées, hachurées, des milliers de petits traits, de lignes qui semblent frémir, et procurent une sensation vibratoire qui déstabilise et nous fait basculer dans une réalité parallèle, distordue, où l’on croise les visages déformés et les corps noueux d’une vision hallucinée. Le réalisme sombre des dessins d’Hugo sonne le glas d’un monde ancien qui s’effondre. Ceux de Soutter prophétisent le chaos du XXe siècle, où des silhouettes désarticulées semblent danser sur des cendres encore fumantes. Peut-être est-ce cela le lien mystérieux qui unit Hugo et Soutter au travers de cette magnifique exposition : deux artistes visionnaires. »

> Regard de Lucienne Peiry, historienne de l’art & spécialiste de l’art brut, sur l’exposition, 
cliquer sur :

http://www.notesartbrut.ch/louis-soutter-victor-hugo-a-paris



Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s